Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Nouveau projet, KNX maintenant ou plus tard ?
Je n'ai pas encore mis en place des fonction "avancée" mais il ne serait pas possible de déclencher une logique l'extinction des lumières quand la position haute de tes volets est atteintes (si tes modules VR ont cet objet)?
Répondre
(02/07/2019, 10:53:52)lolilol a écrit : - Mon alarme dispose d'un module de sortie que j'ai couplé avec un ABB US/U. Lorsque je passe devant l'un des détecteurs de mouvement, l'alarme m’envoie donc une impulsion sur l'US/U. Cela me permet d'allumer une lampe facilement.
Le problème, c'est que ca n’éteint pas la lampe. En cas de non détection, l'alarme reste silencieuse.
L'alarme réenvois un signale à l'US/U à chaque détection. Donc si on est dans la pièce, on peut avoir une impulsion par exemple, toutes les 5 secondes car il y a une tempo sur les détecteurs qui n’envoie plus de nouvelle détection avant 5 secondes.
Ce que j'aurais voulu faire, c'est avoir un genre de minuterie de 2 minute, qui recommence à zero à chaque impulsion reçue. Comme cela, quand on quitte la pièce, la lampe se ferme après les 2 minutes.
Que me conseillez-vous comme configuration pour cela ?

Hello,

Pour l'éclairage piloté par l'alarme, il faut soit configurer le module de sortie d'éclairage avec une fonction "minuterie" mais les possibilités dépendent du type de module.
Sinon, là aussi selon le matériel, il faut peut-être le gérer sur l'alarme elle-même en faisant en sorte que la sortie couplée à l'US/U soit configurée de façon à rester active un certain temps (minuterie) après la détection de présence et qu'elle ne se contente pas d'envoyer juste une impulsion. C'est de cette façon que j'ai géré une installation où l'alarme comportait une carte KNX.

nicop
Répondre
Citation :un scénario jour, il éteint l'éclairage et monte les volets. Dans ce cas, c'est un peu chiant, car il éteint les lumières avant d'avoir remonté les volets. Donc on se retrouve dans le noir. Il faudrait pouvoir éteindre les lumières après que les volets soient monté. Quelle est le best practice pour ce genre de cas de figure ?

L'hiver quand il fait sombre tu vas aussi te retrouver dans le noir. 
Le "best practice" c'est de connaitre la luminosité extérieur, mais aussi intérieur. 

Sinon un bon actionneur de VR peut ressortir la position Haute ou Basse de ton VR, il faut utiliser un module logique pour gérer ce cas avec une équation adéquat.
KNX Partner Base / Avancé

Ma boite de MP est pleine, merci de créé un post si vous avez une question, cela profitera a tout le monde.
Répondre
Bonjour à tous,

merci pour vos réponses.

Pour l'alarme, je ne peux malheureusement pas demander au gars de l'alarme de repasser me changer toute la configuration et je n'ai pas de fonction minuterie sur mon US/U.
Par contre, sur mon actionneur (ABB SA S12.6.2.1), j'ai les fonctions suivantes :
Apart from that unchanged functions
§ Forced position and security functions
§ Logical functions (AND, OR, XOR and Gate)
§ Preset and Scenes
§ Threshold function (1Byte- and 2Byte counter value)
§ Time functions (on / off delay, flashing)
§ Staircase function (warning before switching off)

Je pense que je peux essayer de jouer avec les deux dernier pour faire ce que je veux.

Pour les volets, j'avoue que je n'en suis qu'au balbutiement et que je n'avais pas pensé au cas de l'hiver.
Il faudrait en effet que je tienne compte de la luminosité intérieur/extérieur en plus des actions sur les volets. Je vais méditer la dessus.
Répondre
Bonjour,

j'ai réussi a faire plus ou moins ce que je voulais.

Sur mon actionneur, il y a un mode escalier qui permet de mettre une temporisation sur l'allumage. Sur celui-ci, il y a le mode tampon qui permet de remettre à zero la temporisation. Du coup, en cas de détection par l'alarme, via l'ABB US/U, je peux activer le début de la tempo, et la remettre à zero tant que la détection est en cours.
J'ai également deux interrupteur dans la pièce, qui permettent d'allumer la lampe. La par contre, ils désactivent la fonction de temporisation, ce qui permet un éclairage permanent.

Maintenant, dernière étape ou je bloque. Sur l'ABB US/U, il y a une fonction de blocage. Cela me permet de désactiver le déclenchement de la temporisation via l'alarme. C'est génial, je me dis, je vais utiliser cela, pour n'appliquer la détection de mouvement que si la luminosité que j'obtiens via un autre capteur est suffisante.
Problème : GA pour fonction de blocage est en 1 bit, alors que la GA pour l'envoi de la luminosité est en LUX.

Comment je peux faire ?? Smile

Merci d'avance
Répondre
(21/07/2019, 15:36:15)lolilol a écrit : Bonjour,

j'ai réussi a faire plus ou moins ce que je voulais.

Sur mon actionneur, il y a un mode escalier qui permet de mettre une temporisation sur l'allumage. Sur celui-ci, il y a le mode tampon qui permet de remettre à zero la temporisation. Du coup, en cas de détection par l'alarme, via l'ABB US/U, je peux activer le début de la tempo, et la remettre à zero tant que la détection est en cours.
J'ai également deux interrupteur dans la pièce, qui permettent d'allumer la lampe. La par contre, ils désactivent la fonction de temporisation, ce qui permet un éclairage permanent.

Maintenant, dernière étape ou je bloque. Sur l'ABB US/U, il y a une fonction de blocage. Cela me permet de désactiver le déclenchement de la temporisation via l'alarme. C'est génial, je me dis, je vais utiliser cela, pour n'appliquer la détection de mouvement que si la luminosité que j'obtiens via un autre capteur est suffisante.
Problème : GA pour fonction de blocage est en 1 bit, alors que la GA pour l'envoi de la luminosité est en LUX.

Comment je peux faire ?? Smile

Merci d'avance

Fonction logique de type "conversion".
Répondre
Bonjour à tous,

je rencontre un problème que je ne comprend pas et que je n'arrive pas à résoudre.

J'ai dans mes caves, 4 interrupteurs étanches. Ils sont tous reliés à un ABB US/U 4.2. J'avais fait une configuration pour que chaque interrupteur allume une des lampes de la cave.
Pas de soucis, cela fonctionnait super bien.

J'ai ensuite voulu ajouter la distinction entre les appuis court et appuis long sur tous les interrupteurs. Cela dans le but qu'avec n'importe quel appuis long sur un des 4 interrupteurs, cela me ferme toutes les lampes de la cave. Aucun soucis, cela a aussi super bien fonctionné.

Par contre, depuis, mes appuis courts ne fonctionne plus très bien. Exemple :
1 appuis court --> rien ne se passe
un second appuis court --> la lampe s'allume
un 3ieme appuis court --> la lampe s’éteint
un 4ieme appuis court --> la lampe s'allume
un 5ieme appuis court --> la lampe s'éteint

Ensuite, je ne sais pas si c'est le fait d'attendre ou si c'est le fait de fermer les lampes avec un appuis long, mais chaque fois que je veux rallumer la lampe, la première fois, je dois toujours faire 2 impulsions.

Une idée de ou je dois chercher ?

Merci d'avance
Répondre
Un retour d'état mal indiqué sur tes BP ?

Si tu dois faire un double appui après une extinction globale cela normalement signifie que ton inter (via l'ABB) n'a pas reçu l'info d'extinction de la part de l'actionneur. Tu dois donc chercher dans ce sens.
Le perfectionnement de soi et l'accession à sa légende personnelle passe obligatoirement par le partage de son savoir et de son expérience avec les profanes en demande d'initiation. (R. Bach)
Répondre
Hello,

bon j'ai réussi a trouver le problème, mais j'ai besoin d'explication car je ne trouve pas cela très normal.

La situation problématique :
US/4.2 --> appuis court --> GA 1 --> valeur : inverser
US/4.2 --> appuis long --> GA 2 --> valeur : arret

commutateur --> GA 1 et GA 2.

Situation qui règle le soucis :
US/4.2 --> appuis court --> GA 1 --> valeur : inverser + GA 2 en écoute
US/4.2 --> appuis long --> GA 2 --> valeur : arret

commutateur --> GA 1 et GA 2.

Cela ne me semblait pas normal car j'ai la même chose que la situation 1, pour un autre bouton et là, cela fonctionne.

En comparant les deux, j'ai vu effectivement qu'il y avait le flag "Envois" à "S" sur le commutateur dans le cas qui marchait. Je me suis dis que c'était cela. Du coup, j'ai voulu adapter en revenant à la situation 1 et en mettant les flag envois à "S" également.
Et là, plus rien de l'éclairage de la maison ne fonctionnait correctement. Mais j'ai eu une coupure réseaux pendant le transfert, je ne sais donc pas si c'est le flag qui est responsable ou la coupure.

En tout cas, pour revenir dans un état normal, j'ai utilisé un point de restauration et j'ai du relancer la programmation complète des éléments impactés.

Comme je me suis mis mon épouse à dos à cause de cela, je ne plus touché de peur de reproduire le problème.

Votre avis ?
Répondre
(23/08/2019, 09:25:25)lolilol a écrit : Hello,

bon j'ai réussi a trouver le problème, mais j'ai besoin d'explication car je ne trouve pas cela très normal.

La situation problématique :
US/4.2 --> appuis court --> GA 1 --> valeur : inverser
US/4.2 --> appuis long --> GA 2 --> valeur : arret

commutateur --> GA 1 et GA 2.

Situation qui règle le soucis :
US/4.2 --> appuis court --> GA 1 --> valeur : inverser + GA 2 en écoute
US/4.2 --> appuis long --> GA 2 --> valeur : arret

commutateur --> GA 1 et GA 2.

Heu… c'est pas super limpide ta présentation

Quand tu écris "commutateur --> GA 1 et GA 2", tu veux dire que les GA1 et GA2 sont liées à un seul et même objet (celui de commande) de ton actionneur de commutation ?

Dans ce cas, je ne vois pas pourquoi tu utilises 2 GA. Une seule suffirait pour la commande.
Par contre, comme te l'a dit pollux06, utiliser une autre GA pour le retour d'état serait bienvenu.

Pour la faire brève : les retour d'état, c'est pas toujours indispensable, mais il est toujours préférable d'en mettre un, ça évite les problèmes futurs.

Si je reprends à la base, ce que tu veux, c'est qu'un appui court inverse l'état de ta lampe et qu'un appui long l'éteigne.
Si c'est bien ça, voilà ce que je ferais (je fais virtuellement la manip en parallèle sur un US/U12.2 et un SA/S8.6.1 donc les termes pourraient être différents) :
  • Je crée 2 adresses de groupe : une GA1 « CommandeOn/Off », et une GA2 « EtatOn/Off » (toutes deux de type DPT1.001 switch)
  • Sur l'US/U :
    • je paramètre un canal en capteur de commutation, avec distinction appui long / appui court puis avec court = INVERSER et long = ARRÊT. Par contre, en bas, je choisis un seul objet de communication pour "actionnement long resp. court" (pas la peine d'en mettre 2, car il seront associés aux mêmes GA)
    • Je lie l'objet Commande (unique, donc) aux GA1 et GA2, mais mettant bien GA1 en premier (si nécessaire en faisant bouton de gauche sur la GA1 et en choissant « définir l'envoi »).
    • je mets un DPT 1.001 à l'objet (par perfectionnisme)
    • Comme flag de cet objet, j'active C, W, T et U (le U c'est carrément du zèle)
  • Sur l'actionneur de commande tout ou rien :
    • Sur le canal choisi, j'active le retour d'état. Sur mon SA/S, le retour d'état est forcément actif, mais sur certain actionneurs, il faut l'activer dans les paramètres (pour éviter d'avoir par défaut des tonnes d'objets potentiellement inutilisés). Ce qui est sûr, c'est qu'il faut avoir a minima sur le canal un objet "Commutation" et un objet "Télégr. d'état Commutation".
    • je mets ces 2 objets aussi en DPT1.001 switch (perfectionnisme, quant tu nous tiens…)
    • pour les flags, sur l'objet Commutation, j'active C, R, W et sur l'objet retour d'état, j'active C, R et T
    • je lie l'objet Commutation à la GA1 et l'objet état à la GA2.
Et c'est fini.

Quelques commentaires :
  • l'idée c'est bien que, grâce à la GA2 et son flag W, on est sûr que l'objet Commande de l'US/U est à jour de l'état réel de la lampe. Quand tu actionneras le bouton, ça changera l'état de cet objet (selon appui long ou court) en partant d'une situation qui est forcément la vraie situation. Comme le flag T est actif, cet état sera transmis à la GA1 (et c'est pour ça que c'est important que ce soit la GA1 l'adresse d'envoi). L'actionneur recevra ce télégramme sur son objet Commutation (grâce au flag W actif), agira selon le télégramme, puis mettra à jour son objet d'état en conséquence. Comme cet objet a le flag T actif, ça va générer un télégramme sur la GA2 correspondant à l'état de la lampe, télégramme qui sera reçu par l'objet commande de l'US/S. Fin de l'histoire, la boucle est bouclée.
  • Comme déjà dit, si la config devait juste se limiter aux deux participants ci-dessus, le retour d'état sur la GA2 ne sert à rien, mais c'est plutôt sain de le prévoir vis-à-vis d'extensions futures. En l'occurrence : si jamais l'actionneur changeait l'état de sa sortie pour quelque autre raison que le fait d'avoir reçu un télégramme via la GA1 sur son objet Commutation (ex : un forçage, une commande via une autre GA...) et bien l'Objet Commande de l'US/U, lui, n'aurait aucune raison de le savoir et donc resterait dans son état antérieur, potentiellement différent de l'état réel de la sortie, ce qui pourrait conduire à ce qu'un premier appui bref d'inversion n'ait pas d'effet (l'appui long, lui aura toujours l'effet OFF escompté).
  • Mes choix pour les flags R et U sont discutables... de toute façon, là encore, ça ne servira qu'éventuellement plus tard.
Répondre
Super, merci pour vos retours.

En faite j'avais presque la bonne configuration, car je n'en avais pas parlé, mais j'avais une GA de retour d'état du commutateur, mais dans laquelle je n'avais que le commutateur.
J'ai ajouté l'US/U dans cette GA avec les flags que tu disais et cela a résolut mon problème.

Par contre, j'ai quand même besoin de 2 autres GA. Si je reprend ton exemple, j'ai activé les 4 canals de l'US/U. L'objectif de l'appuis long sur n'importe lequel des canals, est de fermer les 4.
Donc j'ai fais une GA qui contient les 4 canaux appuis long + les 4 commutateurs.
Répondre
Bonjour à tous,

voici un petit UP sur mon installation.

Donc je resume, initialement, mon installation permettait de commander la totalité de l'éclairage et des volets roulants.
Les fonctionnalités que j'utilise le plus, ce sont des appuis longs sur certains interrupteurs afin de fermer l'éclairage de toute la maison ou de certains secteurs.
J'utilise également quelques scenes jour/nuit afin de gérer en une seule fois plusieurs actions.

En plus de cette partie KNX, j'ai ajouté openhab (migré en version 3 il y a peu), en tant que superviseur. Celui-ci me permet de gérer toute la domotique via mon smartphone et via Alexa. J'ai également utilisé ce superviseur pour développer par exemple un mode canicule pour gérer les volets en été. C'est également lui qui me permet de gérer des scénarios de simulation de présence.

J'ai également fait évoluer mon installation en ajoutant quelques périphériques non KNX. J'ai ajouté une sonnette ring à la porte d'entrée et des caméras reolink couplé à un NVR. Il y a peut, j'ai également ajouté une station Netatmo (que je n'utilise pas encore vraiment dans mes scénarios), mais aussi quelques périphériques Philipps HUE (je voulais juste dimmer 2 pièces de la maison, et après un rapide calcule financier, cela était plus intéressant que modifier mon installation KNX)
J'avais également besoin de quelques capteurs de température/humidité pour la cave à vin. Je me suis orienté vers les solutions Xiaomi qui sont très abordable. Cela ne communique pas directement avec le KNX, mais comme je voulais juste faire des statistiques et pouvoir générer des alertes, une simple interaction avec le superviseur suffisait.

J'ai également mis en place un miroir connecté DIY afin de pouvoir visualiser quelques informations de façon "design".

Et enfin, j'ai ajouté une télécommande harmony avec son HUB pour gérer toute la partie multimédia avec une seule télécommande et non plus via 3 ou 4. De plus, j'ai pu y intégrer certains scénarios de luminaire.

Les prochains objectifs de l'installation, c'est d'investiguer ce qu'il y a moyen de faire avec la technologie Ambilight de Philipps pour rendre encore plus immersif la partie multimédia. (je n'ai pas une télévision compatible, donc je dois encore analyser plus en détail).
Et cette nuit, pour la seconde fois en 6 mois, j'ai eu la désagréable surprise que mon alarme se déclenche. Résultat, réveil en sursaut, 2 bonnes minutes pour réussir à couper l'alarme, 2 bonnes minutes pour accéder aux caméras, 2 bonnes minutes pour allumer les lampes, et 15 minutes de fouilles de la maison pour trouver une araignée énorme collé sur un des détecteurs. Donc je vais réfléchir pour implémenter un mode "alerte". Mon alarme est couplé à mon installation domotique (uniquement l'envoi d'information sur le bus). J'aimerai donc trouver une solution pour qu'en cas de déclenchement de l'alarme, les lampes s'allume (ca c'est facile), mais également que je reçoive une notification contenant les images des caméras. L'idée que la seule action manuel reste de couper l'alarme et disposer rapidement des informations afin d'analyser la situation.
Si vous avez déjà implémenté ce genre de solution ou si vous avez des idées, je suis preneur !
Répondre
Bonjour,

Pourquoi ne pas utiliser un détecteur de mouvement avec caméra ? Qui permet de recevoir une photo du détecteur qui déclenche.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)